Augmentez votre intelligence financière et faites plus avec votre argent.

Selon Robert Kiyosaki, célèbre entrepreneur et écrivain américain, auteur notamment du Livre Best-Seller « Père riche, père pauvre », ce n’est pas l’argent qui rend riche. Dans son livre « Augmentez votre intelligence financière », il explique comment l’information qu’on détient à propos de l’argent ainsi que les stratégies utilisées pour s’enrichir peuvent nous rendent riches. Il en déduit qu’il faut absolument acquérir et/ou développer notre intelligence financière. Dans le cas contraire, nos problèmes d’argent ne cesseront jamais. En effet, ce n’est pas le niveau de notre éducation académique qui permettra de résoudre les problèmes financiers dans nos familles. Riches ou pauvres, nous avons tous des problèmes d’argent. Les premiers parce qu’ils ont trop d’argent à gérer et les seconds parce qu’ils sont incapables de faire face à leurs dépenses quotidiennes (nourriture, logement, scolarité des enfants, assurance maladie, sécurité sociale, …).

Robert Kiyosaki croit fermement à la puissance de l’éducation financière et son impact sur l’économie mondiale, spécialement sur le niveau de vie dans les pays pauvres. C’est pourquoi donner uniquement l’argent aux pauvres ne résoudra jamais leurs problèmes d’argent. Bien au contraire, ils continueront de demeurer dans la misère. À moins qu’ils s’efforcent de développer leur intelligence financière et trouver des solutions durables à leurs problèmes financiers. Selon lui, plus on cherche des solutions pour résoudre définitivement ses problèmes d’argent, plus on devenir financièrement intelligent et riche !

Pour lui, le développement de l’intelligence financière se résume en cinq (05) QI Financiers :

1 – Gagner plus d’argent :

L’éducation financière est accessible à tout le monde. Il faut simplement prendre la décision de se former et s’informer afin de développer notre « Financial IQ ». Malheureusement (ou heureusement), on ne l’apprend pas dans nos écoles et universités.

Selon Robert Kiyosaki, les meilleurs moyens de gagner plus d’argent, c’est l’entrepreneuriat et la création d’entreprises. Il estime qu’échanger son temps contre un salaire mensuel, c’est réduire considérablement ses chances de faire plus d’argent en 30 jours. À moins de s’enrichir illégalement ou d’être corrompu(e) !

Pour lui, il est important de définir notre stratégie (celle qui nous convient) afin de mieux l’ajuster à nos objectifs financiers. C’est là la clé du succès ! Il ne s’agit pas brûler les étapes, mais plutôt suivre le « process » et accroître graduellement son intelligence financière. Il ne faut surtout pas jeter l’éponge à la première difficulté ou refuser d’évoluer.

Selon sa théorie du « Cash-Flow Quadrant », les employés (Employees) et travailleurs autonomes (Self-employed) n’arrivent pas à s’enrichir durablement parce qu’ils doivent travailler très dur en contrepartie d’un salaire ou honoraires. En effet, dès qu’ils arrêtent de travailler, ils ne perçoivent plus rien. A l’opposé, les riches, c’est-à-dire les propriétaires d’entreprises de 500 employés ou + (Business) et les investisseurs (Investors) deviennent de plus en plus riches en acquérant le maximum d’actifs tout en travaillant moins. Leur argent travaille plutôt à leur place. Ce qui veut dire qu’ils toucheront toujours des revenus même s’ils décident d’arrêter de travailler.

2 – Protéger votre argent :

Selon Robert Kiyosaki, il faut savoir protéger votre argent contre les prédateurs (gouvernements, banques, assureurs, courtiers et autres créanciers …) toujours prêts à nous appauvrir. Beaucoup de personnes ont des difficultés financières parce qu’il y a trop de services gouvernementaux et autres organismes qui se servent quotidiennement dans leurs poches. Ces personnes ne sont pas financièrement intelligentes pour réduire au strict minimum ce qu’elles doivent à l’Etat ou autres prédateurs.

Ce sont toujours les pauvres qui payent le plus de taxes, contrairement aux riches qui savent légalement protéger leur argent. En effet, la stratégie de nos bureaucrates est de faire payer le plus de taxes possibles aux pauvres et classes moyennes, dans la mesure où ce sont eux qui bénéficient le plus des prestations de sécurité médicale et sociale.

Pour Kiyosaki, il vaut mieux s’informer sur ses droits et devoirs en matière fiscale car c’est le poste de dépenses qui appauvrit le plus. Il en est de même de l’investissement en bourse et autres produits financiers. Il conseille de bien choisir son courtier ou conseiller en finance pour éviter de se faire plumer. L’astuce est de côtoyer les conseillers qui investissent eux-mêmes et savent protéger leur argent.

3 – Bien gérer votre argent :

Bien gérer son argent signifie plutôt établir un budget toujours excédentaire. Cela évite de recourir au crédit et payer le moins d’intérêts possible. Les personnes financièrement intelligentes savent gérer leurs budgets et contrôlent toutes les entrées et sorties d’argent.

Le meilleur moyen d’avoir un budget excédentaire c’est la vente de biens et/ou services. Selon Kiyosaki, le salaire seul ne suffit pas à établir un budget équilibré de nos familles car celles-ci sont naturellement portées à dépenser plus que ce qu’elles perçoivent comme revenus (achat de résidence principale, voitures, scolarité des enfants, assurance, vacances, …).

Selon lui, le meilleur moyen de ne pas établir un budget déficitaire c’est de chercher tous les moyens pour augmenter vos revenus et acquérir plus d’actifs (création de business, biens immobiliers, investissements boursiers, …). En cas de dettes, les excédents de revenus générés pourront vous aider à les rembourser sans toutefois perdre les actifs que vous aurez acquis.

4 – Faire fructifier votre argent :

Les effets de levier permettent d’utiliser l’argent des autres pour acquérir beaucoup plus d’actifs. Vous pourrez ainsi vous assurer une bonne retraite à l’abri de tous vos problèmes financiers.

Selon lui, beaucoup de personnes considèrent leurs résidences principales comme des actifs alors que c’est tout le contraire. Le fait d’emprunter auprès de la banque et acheter une maison pour sa propre habitation constitue une dette et non un actif. Vous êtes contraints de rembourser vos mensualités de crédit auprès de votre banque, sans compter les dépenses liées aux éventuels travaux de rénovation et d’embellissement de cette résidence principale.

Ayez donc le contrôle de vos investissements immobiliers en vous assurant de ne pas acheter de déficits. Car vous serez contraints d’aller travailler très dur pour rembourser vos dettes au lieu de faire en sorte que les autres (notamment votre banque et vos locataires) le fassent à vote place. En réalité, ce sont les loyers que vous allez toucher à chaque fin de mois qui représentent la valeur réelle de votre bien immobilier. Ne spéculez surtout pas sur la valeur future de ce bien car nul ne peut contrôler le cours du marché immobilier présent et à venir.

Avoir le contrôle de votre trésorerie ou « Cash-Flow ». C’est la clé du succès. Il faut savoir utiliser l’argent des autres pour générer plus de revenus en payant le moins d’intérêts et de taxes possible.

5 – Améliorer votre information financière :

Robert Kiyosaki pense que beaucoup de personnes se croient encore dans l’ère de l’industrialisation en ce sens qu’ils restent convaincus que faire de hautes et brillantes études, avoir un emploi très bien rémunéré leur garantira une vie dorée. Malheureusement, cette croyante trouve ses limites de nos jours car vous pouvez avoir faire de hautes études, avoir un bon emploi mais demeurez pauvre, par manque d’une bonne éducation financière.

Pour la première fois, la richesse est devenue accessible à tout le monde et abondante pour tous. Il faut juste savoir où et comment s’y prendre pour y parvenir. Quel que soit l’endroit où vous vous trouvez sur cette planète vous avez la possibilité de vous enrichir. La seule condition c’est d’avoir accès à l’information. Cette information vous permettra de générer des revenus, même en partant de zéro. En effet, l’information est abondante et gratuite pour tous. Le seul inconvénient est qu’il y a beaucoup trop d’informations (bonnes et mauvaises) disponibles à travers les Technologies d’Information et de Communication (T.I.C).

Les investisseurs intelligents investissent sur la base d’informations factuelles. Dans l’investissement immobilier par exemple, il faut préalablement savoir si le bien que vous souhaitez acheter va générer une trésorerie positive ou négative avant d’acquérir ce bien. Vous devez chercher et trouver la « bonne affaire » en tenant compte des informations factuelles, en l’occurrence le coût moyen des loyers en vigueur dans la zone ainsi que les charges locatives.

***

En conclusion, Robert Kiyosaki nous invite à développer notre intelligence financière à travers les 5 points ci-dessus expliqués. La richesse est accessible à tous sans aucune exception. Ce qui signifie que nous, africains et africaines, devront cesser de croire qu’il nous faut travailler très dur pour nous enrichir ou encore que notre continent soit condamné à jamais à être une terre de misère et de pauvreté. Bien au contraire, il nous faut utiliser notre intelligence financière et accepter apprendre auprès de ceux et celles qui ont réussi dans leur vie. Plutôt que de les envier ou blâmer !

Votre niveau de vie reflète votre intelligence financière et votre capacité à vivre confortablement. Cela ne signifie pas que vous devez absolument vous endetter pour vivre dans le confort souhaité. Ce serait plutôt adopter un comportement de « Losers » et emprunter le chemin de la facilité. Il faut, bien au contraire, utiliser votre intelligence pour réfléchir et trouver les moyens de vous enrichir afin d’offrir à vous-mêmes ainsi qu’à vos proches une meilleure qualité de vie sur le long terme.

Acheter maintenant le livre « Père riche, père pauvre » de Robert KIYOSAKI