Diaspora africaine : 3 conseils pratiques avant d’investir en Afrique

Beaucoup d’africains ayant immigrés dans plusieurs pays à travers le monde, souhaitent investir en Afrique ou créer tout simplement une activité économique qui leur permettra de générer des revenus complémentaires. Certains envisagent même de devenir indépendants financièrement et vivre la vie de leurs rêves grâce à de tels investissements. C’est peut-être votre cas actuellement mais vous ne savez pas par où commencer.

Et bien, étant moi-même issu de la diaspora et aujourd’hui opérateur économique en Afrique, je vous donne ici trois (03) conseils à suivre avant de bien démarrer votre premier projet d’affaires. Ces astuces vous permettront sûrement éviter les erreurs que font beaucoup de débutants.

1- Fixez – vous des objectifs à atteindre

Avant de débuter la mise en œuvre de votre projet d’investissement, Il vous faut impérativement vous fixer des objectifs à court, moyen et long terme. Cela vous permettra d’avoir une ligne directrice et de garder constamment à l’esprit la raison pour laquelle vous avez décidé d’investir en Afrique. Malheureusement, force est de constater que trop souvent, beaucoup renoncent carrément aux objectifs fixés. Du moins, ils s’en détournent une fois rendus à l’étranger. Cela s’explique notamment par manque de repères ou par effet de suivisme ou encore par envie de faire comme les autres.

Il est vrai qu’il faut tenir compte de la « dure réalité du terrain » ainsi que de toutes ces contraintes qu’impose la vie à l’étranger. Cependant, vous devez absolument définir vos priorités (votre famille, vos enfants et votre communauté). En plus, il vous faut prendre la ferme décision de réussir votre projet d’investissement. Peu importent les obstacles auxquelles vous aurez à faire face. Il faut donc savoir poser les bonnes actions pour atteindre vos objectifs. Vous pourriez par la même occasion contribuer à l’amélioration des conditions de vie de vos proches restés en Afrique.

2- Épargnez suffisamment avant d’investir

Il s’agit ici de trouver les ressources financières nécessaires pour démarrer votre business et gérer des revenus à très court terme. Cela passe obligatoirement la mise en place d’une bonne stratégie d’épargne. Tous ceux et celles qui résident et travaillent à l’étranger le savent bien. Il n’est pas toujours facile d’épargner.

Comme on le dit si bien dans nos communautés africaines, « le Bingue est dur ! ». En d’autres termes, pour la plupart des immigré(e)s (surtout ceux et celles vivant dans les pays occidentaux), il est extrêmement difficile d’épargner. Il y a tellement de charges auxquelles ils doivent quotidiennement faire face. Pour beaucoup, il faut payer les factures et autres dépenses mensuelles sur les « deux fronts », c’est-à-dire à la fois dans leur pays de résidence et en Afrique. Quelle galère !

Dépensez de manière rationnelle

A mon humble avis, la mise en œuvre de votre stratégie dépendra de votre capacité à très bien maîtriser vos dépenses. Vous devez être rationnels afin d’éviter les dépenses superflues qui ne font que vous appauvrir. Concentrez-vous plutôt sur tout ce qui peut créer de la valeur ajoutée. Renforcez les éléments de votre actif financier en les accumulant de jour en jour. C’est là le secret de ceux et celles qui enrichissent durablement !

Appliquez la règle d’or

Moi personnellement, j’ai pris la décision d’adopter et d’appliquer cette même stratégie. C’est celle de toutes ces personnes super motivées qui ont acquis leur indépendance financière en partant de zéro. En fait, cette stratégie consiste à se payer toujours en premier quelles que soient les charges mensuelles. De plus, elle permet d’éliminer systématiquement toute source de dépenses inutiles. C’est, à mon avis, la meilleure façon de mettre de l’argent de côté et démarrer sereinement votre business.

3- Sollicitez un prêt personnel ou un crédit à la consommation

Un autre moyen assez accessible pour obtenir les fonds nécessaires pour débuter votre projet d’affaires. C’est de solliciter auprès de l’un de vos proches ou de votre institution financière (banque) un prêt personnel. Vous avez aussi la possibilité de tout simplement demander un crédit à la consommation. En effet, ce type d’opération bancaire est très facilement à la portée de ceux et celles qui occupent un emploi permanent. Il est en de même pour les travailleurs autonomes ayant une bonne gestion fiscale et comptable. En plus, ils devront capables de justifier de la bonne marche de leurs activités économiques.

Soyez prudents avec des sommes empruntées

Je vous conseille d’être très prudents et de ne recourir à ce moyen financier que seulement si vous êtes une personne rigoureuse dans la gestion de vos dépenses. Car très souvent, nous, africain(e)s de la diaspora, utilisons bien souvent à d’autres fins les fonds empruntés auprès de nos banques. Malheureusement, j’ai moi-même commis de telles erreurs à mes débuts. C’est le cas par exemple des achats de vêtements de marque ou de belles voitures. Idem des téléphones super intelligents ou tout autre gadget électronique du même genre.

Prenez le bon départ

Nous nous retrouvons finalement à traîner un énorme boulet de dettes à nos pieds pendant toute ou partie de notre vie. En bout de ligne, vous n’auriez réellement pas en fait bon usage. Or, ces sommes empruntées pourraient indéniablement constituer une bonne base financière pour faire face aux premières dépenses. C’est le cas par exemple des coûts liés à votre installation (frais de location de magasin ou bureau). Il en est de même de votre premier approvisionnement en marchandises (produits et/ou équipements).

Une fois votre projet d’affaires et son financement trouvés, il vous faut très rapidement passer à l’action. Cela permet d’éviter que les sommes à votre disposition ne soient utilisées à d’autres fins. Pour ce faire, vous devez mettre en place un système de gestion efficace. Avec un tel système, vous vous assurerez que votre projet vous rapportera de l’argent, même si vous n’êtes pas physiquement sur place. Pour savoir comment mettre en place ce système de gestion, je vous invite à livre mon article « Diaspora africaine : Comment réaliser un business rentable en Afrique sans se faire plumer ?